Accueil > Articles > Société > La Saint-Valentin sans l’être cher

Rubrique : Société

La Saint-Valentin sans l’être cher

Le 14 février 2017 05:25 par Dans Nos Coeurs

La Saint-Valentin, une fête, oui, mais pas pour tous

Plus que tout autre jour de l’année, le jour de la Saint-Valentin rappelle à quel point l’être aimé nous manque. Que l’on cautionne ou non cette fête, sa médiatisation peut difficilement nous faire passer à côté d’elle. Il y a les personnes qui n’ont jamais fait le deuil d’une séparation amoureuse. Mais pire, il y a celles qui vivent désormais sans leur moitié, avec qui elles ont partagé pendant des années… ou même parfois seulement quelques mois. Mais lorsqu’un drame vient secouer la sérénité d’un couple, ce n’est pas la durée de la relation qui compte. C’est l’attachement qui existait en l’instant présent.

Autour de vous, des amoureux s’enlacent, s’embrassent lors de la Saint-Valentin. Ils vont au restaurant, s’offrent des cadeaux, témoignent de leur affection mutuelle. Cela peut causer un mal-être profond, un sentiment de grande nostalgie, voire de déprime. Même si cela est difficile, essayez de rendre le souvenir positif.

Comment passer une Saint-Valentin paisible ?

Plusieurs options s’offrent à vous selon le sexe, l’âge, le degré d’affect avec la personne partie ou encore le mode de vie.

Cultivez la mémoire de l’être cher, et valorisez votre relation, en vous replongeant dans des albums photos ou toute sorte de souvenirs palpables (cartes postales, objets de vacances, etc.). Repensez à ces moments partagés de façon positive. Dites-vous que vous n’auriez peut-être jamais pu les vivre sans la personne aimée.

Vous pouvez opter aussi pour une extériorisation de vos sentiments. Parlez à des personnes de confiance, de votre entourage ou même à des personnes moins proches, mais qui traversent les mêmes peines. Si vous n’êtes pas de nature à vous livrer facilement, exprimez vos pensées par écrit. Par exemple, si l’être cher dispose d’un espace sur dansnoscoeurs.fr, laissez-lui un message, confiez-lui ce qui vous passe par la tête, ou alimentez l’album de photos pour immortaliser les moments vécus ensemble. Vous pouvez aussi choisir de rédiger des poèmes à sa mémoire. Cela vous aidera à vous soulager de vos maux.

Après le décès de l’être aimé, la mort prend forcément une autre signification. Bien que séparés physiquement, l’amour continue d’exister par l’accompagnement de l’autre dans son quotidien.

N'oubliez pas : L’amour vit au-delà de la mort. Alfred de Musset a dit : « La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, et vous auriez vécu si vous aviez aimé ».


Partager l'article