Hommages et condoléances

Annie GUILMOT a écrit

Pour Al,

Le téléphone a sonné , "ton petit" m’a dit
Il est parti... Je n’ai d’abord pas compris, pas réagi,
Tu n’étais plus là, comme ça…

Pourtant je te revois
Désinvolte, sourire aux lèvres
Les yeux narquois…

Les souvenirs oubliés se déchaînent...
Notre entente, nos confidences, nos mille et un fous-rires
Et ce lien indéfectible... comme une chaîne;

Cette Amitié à laquelle nous tenions tant !?
Le vide et l’impuissance sont mes compagnons dorénavant
Face à ces instants passés que tu n'es plus là pour partager désormais.

Alors je t’écris ces quelques mots, pour que où que tu sois
Tu saches que tu comptes toujours beaucoup pour moi.

Les derniers écrits que nous avons échangés, me prouvent que tu les liras
Tu évoquais déjà "une autre vie"... pourquoi pas ?

Je n’ai trouvé que ce moyen pour te dire : « Tu vas sacrement me manquer… »

La Pitchounet'te

Chargement en cours...
Chargement en cours...