Le rite funéraire de crémation des morts à Bali

Art et culture
Chargement en cours...
Chargement en cours...

Sur l'île indonésienne de Bali, à majorité hindoue, est organisé un rite funéraire festif durant lequel le corps du défunt est brûlé et célébré.

Une crémation et de la chaleur humaine



A Tabanan, en Indonésie, se déroule une cérémonie de crémation spéciale qui met à l'honneur le défunt de manière festive et joyeuse.

Le corps du défunt est dans un premier temps placé dans un sarcophage, parfois original (par exemple en forme d'animal, tel un taureau). Ensuite, l'ensemble est consumé par les flammes jusqu'à l'obtention des cendres. Celles-ci sont recueillies dans un grand récipient orné de fleurs puis déversées dans le fleuve le plus proche.

Un cortège de villageois, vêtus d'un sarong, étoffe traditionnelle, accompagne les restes du défunt jusqu'à sa "libération". 

Cette cérémonie de crémation, appelée Ngaben, permet au défunt, selon cette croyance hindoue, d'accéder au royaume supérieur où l'âme rejaillira, affranchie des mauvais esprits.

Si les funérailles débutent en petit comité, il peut arriver que des centaines de personnes assistent à la grande crémation.

Un long rite funéraire


Le rite est long. Les proches préparent tout d'abord la cérémonie avec des fleurs, des fruits et de l'argent autour du cercueil. Ce sont des donations nécessaires pour la seconde vie de l'être cher. De l'eau bénite est déposée sur le cercueil, puis celui-ci est placé dans le sarcophage. 

La cérémonie s'accompagne de musique traditionnelle, tandis que le corps est soigneusement lavé puis habillé avec des tenues colorées.

Une jolie manière de célébrer le départ du défunt dans un esprit convivial et positif.  

Chargement en cours...
Chargement en cours...