Les catastrophes naturelles en France

Souvenirs de notre histoire
Chargement en cours...
Chargement en cours...

La France a plutôt été épargnée, relativement à d’autres pays. La situation géographique, la petite étendue de son territoire et son niveau de développement minimisent les risques.

De manière générale, la France a plutôt été épargnée, relativement à d’autres pays. La situation géographique, la petite étendue de son territoire et son niveau de développement minimisent les risques. Cependant, quelques événements sont à retenir.

La canicule de 2003, comme vue précédemment, a été l’épisode de chaleur le plus meurtrier dans le monde. Il s’est particulièrement manifesté en France, qui a enregistré environ 15 000 pertes sur les 20 premiers jours du mois d’août. La surmortalité de 55% a été observée, notamment chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Bien avant dans le temps, la montagne Pelée, en 1902, causait la mort de 30 000 personnes environ. La ville de Saint-Pierre, en Martinique, a été détruite en quelques minutes.

Enfin, en décembre 1999 s'est produite une violente tempête qui a fait plusieurs morts et dévasté de nombreuses régions du pays.
Chargement en cours...
Chargement en cours...