Choisir la sépulture : caveau, fosse ou enfeu ?

Lieux et objets du souvenir
Chargement en cours...
Chargement en cours...

S’ils ont la même finalité, à savoir abriter le cercueil, le caveau, la fosse et l’enfeu varient à plusieurs points de vue. Nous vous expliquons ces différences.

Le décès d’un proche génère un grand nombre de démarches, mais aussi de décisions à prendre. Parmi celles-ci, le choix de la sépulture. Est-il préférable d'opter pour le caveau, la fosse, ou encore l’enfeu ? Passage en revue des sépultures existantes.

Le caveau

Le caveau désigne la construction en sous-sol de l’abri qui accueillera cercueils et urnes. Il est généralement conçu en béton, ou en pierre pour les plus anciens. Il a vocation à être individuel, familial ou collectif.

Parfois, le caveau n’est pas bétonné à sa base, la terre est donc le support sur lequel repose le cercueil ou l’urne. On parle alors de fausse-case, ou de caveautin. Le choix entre caveau et caveautin peut être une question de budget, ou d’étanchéité. Une structure entièrement bétonnée aura l’avantage d’être moins exposée à l’humidité.

Dans le Sud-Ouest de la France, le caveau s’apparente davantage au monument funéraire hors sol, dont l’accès par une porte permet d’entreposer le cercueil.

La fosse

La fosse est une forme de caveau, mais creusée moins en profondeur. C’est pour cette raison qu’on parle parfois de simple « trou ». La fosse peut se trouver en pleine terre ou être bétonnée.

Le soubassement ou la semelle en béton a l’avantage de servir d’assise à un éventuel monument funéraire.

L’enfeu

L’enfeu est un type de sépulture caractéristique du Sud de la France. On peut en trouver aussi dans les murs de vieux édifices religieux. L’enfeu est une case funéraire hors-sol dans laquelle le cercueil est introduit. Souvent, les enfeus sont alignés et disposés sur plusieurs étages.

Ce procédé diffère donc d’une inhumation classique qui voit le cercueil être enterré à-même le sol. L’équivalent de l’enfeu pour les urnes funéraires est le columbarium.

Il existe des enfeus individuels ou deux places. La sépulture dans un enfeu est soumise au paiement d’une concession à la commune. De de fait, selon le nombre de places et la localité, le prix peut varier de 500€ à plus de 2500€.
Chargement en cours...
Chargement en cours...