Le cercueil pour inhumation ou crémation

Lieux et objets du souvenir

Tout le monde sait ce qu’est un cercueil. Il s’agit d’une grande caisse où le corps du défunt est entreposé avant l’enterrement ou la crémation. Que faut-il savoir à son sujet ? Nos réponses.

Tout le monde sait ce qu’est un cercueil. Il s’agit d’une grande caisse où le corps du défunt est entreposé avant l’enterrement ou la crémation.

Caractéristiques du cercueil

Un cercueil est généralement fabriqué en bois, bien qu’il existe des solutions alternatives comme le carton, plus économique et plus écologique. Il y a plusieurs formes de cercueils (parisien, lyonnais, tombeau, américain…). Le matériau principal utilisé est le bois (le plus souvent chêne, pin, acajou ou frêne). Des ajouts en métal ou en plastique sont requis pour consolider la structure et fermer le couvercle.

Les dimensions

La taille standard proposée permet de loger un corps de 1m85 pour 100kg. Certains modèles de cercueils sont conçus pour une taille de 1m95. Le client a la possibilité de demander la fabrication d’un cercueil « hors cote », autrement dit sur mesure. Dans ce cas, il faut compter 300€ supplémentaires en moyenne. Il existe également des cercueils créés pour les bébés et les enfants.

Prix du cercueil

Le prix d’un cercueil dépend, comme toujours, des matériaux utilisés et de leur provenance ou bien des finitions apportées. Par conséquent, il peut osciller entre 500 et 8000€ (en moyenne, 25 à 30% du montant des obsèques).

Un cercueil en carton coûte quant à lui entre 200 et 400€.

Les obligations légales

En France, le cercueil est obligatoire, peu importe l’opération funéraire à venir, inhumation ou crémation. Certains éléments composant le cercueil sont également imposés, comme la présence de 4 poignées et d’une plaque fixée mentionnant l’identité du défunt (prénom et nom) ainsi que ses dates de naissance et de décès. A l’inverse, d’autres sont facultatifs, par exemple un éventuel emblème religieux ou un hommage personnalisé.

Le cercueil, mieux qu’une bière ?

Le cercueil est également appelé « bière ». Il s’agit en fait de l’ancien nom du cercueil. A l’origine, le mot « bera » désignait la charrette sur laquelle les corps des morts étaient transportés pour être conduits dans une fosse ou au bûcher. La mise en bière était donc l’action de déposer les corps dans ce qui faisait office de cercueil (un linceul). Aujourd’hui, la mise en bière est l’installation du corps dans le cercueil.

Fabriquer soi-même un cercueil

Concevoir un cercueil est possible. Il faut savoir que la fabrication par un artisan étant minutieuse, il convient d’être un bricoleur un peu averti. Divers tutoriels illustrés existent sur Internet, montrant étape par étape la conception du cercueil. Il faut savoir qu’une entreprise de pompes funèbres sera réticente à l’idée d’organiser des obsèques si le cercueil n’est pas homologué.

Commentaires

Chargement en cours...
Chargement en cours...

Chargement en cours...
Chargement en cours...