Le conseiller funéraire

Le funéraire sans tabou

Le conseiller funéraire –ou assistant funéraire- tient un rôle de proximité avec les familles. Il les reçoit, les accompagne dans le déroulement des obsèques, les aide dans les démarches administratives, jusqu’au choix des prestations.

Le métier de conseiller funéraire

Le conseiller funéraire est assigné à trois fonctions principales que sont la coordination, le commerce et l’administration.

Il est dans un premier temps l’interlocuteur principal de la famille. En cela, il reçoit les proches du défunts, les rassure, et leur explique le déroulement des funérailles (convoi, prise de parole, musique retenue, recueil de condoléances…). Il organise les obsèques selon les volontés du défunt et veille à la bonne coordination des intervenants (mairie, fleuriste, lieu de culte, cimetière, etc.). Dans certains cas, le conseiller peut se muer en maître de cérémonie.

En tant que commercial, le conseiller funéraire propose des produits (cercueil, urne, accessoires) et des services (thanatopraxie, gravure, fleurs, prévoyance). Enfin, il remplit une fonction administrative en rédigeant tous les documents liés au décès, dont les avis nécrologiques. En dehors de la présence lors des cérémonies d’obsèques, le conseiller funéraire travaille généralement dans un bureau.

Professionnel polyvalent, il possède de nombreuses qualités. Il doit notamment être à l’écoute, posséder un bon relationnel et de l’empathie, être organisé et avoir la fibre commerciale.

La formation de conseiller funéraire

Le métier de conseiller funéraire exige une formation spécifique, basée sur de la théorie et de la pratique, et débouchant sur un diplôme.

La formation théorique dure 140 heures. Elle porte sur l’hygiène, la sécurité, la législation, la psychologie du deuil, les pratiques et rites funéraires, l’encadrement, les produits et services ou encore les aspects commerciaux.

La formation pratique de 70 heures conduit à une immersion dans une structure professionnelle. En général, les pompes funèbres qui ont recruté le conseiller funéraire gèrent le déroulement et le coût de la formation. Des formations parallèles à l’école sont appréciées, parmi lesquelles des bacs pros, des BTS ou des DUT.

En début de carrière, l’assistant funéraire est souvent rémunéré entre 1450€ et 1600€ bruts, hors primes. Le salaire augmente peu par la suite, sauf s'il aspire à devenir responsable d’équipe, voire gérant d’une entreprise de pompes funèbres.

Commentaires

Chargement en cours...
Chargement en cours...

Chargement en cours...
Chargement en cours...