Que faire de son héritage ?

Gérer mon patrimoine

Après le partage de la succession, les héritiers seront libres d’en disposer comme bon leur semble. Toutefois, certains choix seront plus judicieux que d’autres à condition d’avoir pris en compte la situation dans sa globalité.

Perdre un proche est un réel séisme dans une famille.

Dans un précédent article, vous avez découvert l’importance de prévoir l’avenir de ses héritiers, afin de soulager ce moment difficile qu’est la perte d’un proche.

Inutile d’hériter d’une fortune pour être accompagné dans le placement de votre héritage. N’hésitez pas à vous rapprocher de nos experts en gestion de patrimoine.

Les bonnes questions à se poser pour savoir que faire de son héritage

Après le partage de la succession, les héritiers seront libres d’en disposer comme bon leur semble. Toutefois, certains choix seront plus judicieux que d’autres à condition d’avoir pris en compte la situation dans sa globalité. Bien entendu, l’organisation du patrimoine suite à un héritage dépendra du montant de la succession, mais également des projets personnels, du profil d’investisseur, du patrimoine existant, etc…

Concrètement, plusieurs questions se posent après avoir hérité :

• Vaut-il mieux conserver les biens immobiliers reçus ou s’en séparer ?

• Que faire des contrats d’assurance vie, des comptes titres et des différents livrets ?

Si la réponse repose souvent sur un choix personnel et non rationnel, mieux vaut prendre le temps d’y réfléchir et éviter de faire des choix par défaut.
Voici nos conseils pour vous aider dans cette étape aussi douloureuse qu’importante.
Le but est de mettre en place une stratégie patrimoniale qui répondra à vos objectifs (à court/ moyen/ long terme), dans un cadre juridique, fiscal et social le plus favorable possible.
Un patrimoine équilibré se compose, d’une part, majoritairement d’immobilier, et d’autre part de produits financiers (nous ne tiendrons pas compte des autres véhicules d’investissement tel que les bois et forêts, chevaux de courses, objets d’art, etc…).

Pour toutes questions, n’hésitez pas nous contacter en complétant le formulaire situé en bas de cet article. Nous reviendrons vers vous avec des réponses pour vous aider dans vos projets.

Vous héritez d’un bien immobilier (appartement, maison, immeuble …)

Question n°1 : Suis-je en indivision ?

Qu’est-ce que l’indivision ? L'indivision est une situation juridique où plusieurs personnes sont propriétaires d’un bien. Les décisions doivent être prises avec l’accord de l’ensemble des héritiers. Une mésentente peut vite entraîner des situations de blocage car «nul ne peut être contraint de demeurer dans l'indivision».

Si l’un des héritiers décide, de vendre sa quote-part (montant qu’il détient), les autres, ne pourront pas l’en empêcher. En revanche, les autres héritiers seront prioritaires sur l’achat de la quote-part. À défaut de rachat (par un héritier), le bien doit être vendu.
Vous êtes face à ce cas, nous pouvons vous aider à gérer la situation et à éviter les conflits familiaux qui en résultent.

Question n°2 : Dois-je louer/vendre mon bien immobilier ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en considération si vous voulez conserver le bien pour le louer :

- Qualité du bien immobilier

- Montant des travaux à prévoir dans les années à venir

- Rentabilité de l’opération et intérêt économique

- Le locataire, la gestion de l’investissement…

Nous vous accompagnons pour réaliser un bilan complet du bien immobilier afin d’optimiser la location ou la vente. D’autant plus qu’il faudra tenir compte de la pression fiscale en cas de vente (plus-value + prélèvements sociaux).
C’est à cette étape que les héritiers ont généralement de mauvaises surprises.

Question n°3 : Vous héritez de placements financiers, que faire ?

Il est judicieux de vous constituer un « coussin de sécurité » en cas d’éventuels aléas. Pour autant, il n’est pas pertinent d’avoir trop de liquidité. Placer tout votre héritage financier sur un compte épargne, dont le rendement est inférieur à 1% brut serait improductif.

En effet, les produits sont différents dans leur degré de risque, nature, les frais de gestion et leur fiscalité. Il en résulte que les placements financiers ne seront pas en adéquation avec votre profil, vos besoins, vos objectifs, votre expérience et vos connaissances.

A l’instar du banquier, assureur, le gestionnaire de patrimoine indépendant aura une vision globale de votre situation. C’est pour cela qu’une grande partie des héritiers font appel à nos conseils pour les aider à réaliser leurs différents objectifs?: préparer la retraite, réduction de la fiscalité (sur le revenu, droits de succession), anticiper la fin de vie, préparer la transmission du patrimoine etc…

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à vous rapprocher de nos experts en gestion de patrimoine.

Nous sommes là pour y répondre.

Valentin Goanvic
Valentin Goanvic
Conseiller en gestion patrimoine
Valeur et Capital


 

Chargement en cours...
Chargement en cours...