Les funérailles se préparent à l'avance

Chargement en cours...
Chargement en cours...
Pour faciliter l'organisation de ses funérailles, il est possible de laisser à ses proches un montant prédéfini... ou de planifier directement tout le déroulement de la cérémonie.

Nous mourrons tous un jour. On peut se voiler la face ou décider que notre décès ne constituera pas une charge trop importante pour nos proches. Les assurances obsèques ont été conçues
dans ce but. Elles permettent de financer les obsèques et, plus encore, de laisser une trace de nos dernières volontés.

Les similitudes

Il existe plusieurs types de contrat mais ils ont tous un point commun : ils permettent de constituer une somme préétablie, qui sera ensuite versée aux héritiers ou aux personnes désignées
comme telles. Le coût des funérailles étant rarement inférieur à 3 000 €, il est préférable de capitaliser un minimum correspondant à ce montant, voire plus, les tarifs n'étant généralement
pas revus à la baisse avec le passage des années. Quel que soit le type de prestation choisie, le reliquat sera ensuite redistribué aux proches en deuil. Il existe plusieurs moyens de garantir
cette somme, soit en versant une seule cotisation, soit par mensualités fixes (généralement calculées en fonction de l'âge). Il faut souvent avoir dépassé les 50 ans – et ne pas être âgé de plus
de 85 ans – pour pouvoir souscrire ce genre de contrat. Les souscripteurs les plus jeunes préféreront un nombre de paiements préétabli, afin de ne pas cotiser pour une somme plus importante que celle
qui sera finalement versée à leurs héritiers.

Les différences

On peut aussi opter pour la capitalisation d'une somme qui sera versée aux proches après le décès : c'est ce qu'on appelle le "contrat en capital". Les bénéficiaires n'auront alors
aucune obligation d'utiliser ce montant pour les obsèques.

Un simple contrat d'assurance-vie ou une épargne fixe (les lois bancaires autorisent les héritiers à ponctionner 3 050 € sur le
compte d'une personne décédée pour payer ses funérailles) auront quasiment les mêmes effets. Cependant, ces contrats sont généralement assortis de services d'assistance à la famille, notamment
pour les formalités administratives, et peuvent apporter un soutien bienvenu.

Les contrats en prestation permettent quant à eux d'organiser de son vivant toute la cérémonie funéraire, du choix entre crémation et inhumation à la sélection
d'une entreprise de pompes funèbres. Les musiques et les textes choisis pourront cependant rester à la convenance des proches. Il faut simplement
définir au préalable jusqu'à quel point on est prêt à préparer ses propres obsèques.

Ne pas oublier

Il ne suffit cependant pas de souscrire ces contrats : il faut aussi avertir les personnes concernées qu'ils existent. Il serait en effet dommage de les voir payer un enterrement qui a déjà été
financé. Par ailleurs, il peut être utile de se renseigner sur les offres annexes des compagnies d'assurances, comme le rapatriement des proches, la garde à domicile, les heures de ménage ou
l'assistance psychologique... Ces services sont peut-être accessoires mais apportent un confort supplémentaire appréciable dans ces moments difficiles.
Chargement en cours...
Chargement en cours...