Préparer le départ en retraite

Gérer mon patrimoine
Chargement en cours...
Chargement en cours...

La retraite est un sujet préoccupant qui touche tout le monde. S'il est possible de partir à 62 ans, il convient de bien vérifier que la retraite sera calculée à son taux maximum. Explications.

Durant sa vie active, un salarié cumule des trimestres nécessaires au calcul de sa retraite. Tous les emplois sont concernés, même des petits jobs d’été qui semblaient sans importance. En France, il y a deux cas de figure, selon l’année de naissance :

- Avant 1973 : 171 trimestres, soit 41 à 42 ans de carrière

- Après 1973 : 172 trimestres, soit 43 ans de travail

Si le cumul de trimestres n’est pas atteint à 62 ans (âge légal de départ en retraite), alors le salarié doit, pour toucher le maximum de sa retraite, continuer à travailler jusqu’à les obtenir, ou bien attendre l’âge du taux maximum automatique, situé entre 65 et 67 ans. Dans ce cas, il peut être judicieux pour le salarié de racheter des trimestres ou d’aménager sa fin de carrière pour un départ progressif en retraite.

Quand penser réellement à la retraite ?

En début de carrière, la retraite semble bien loin. A 35 ans, puis tous les 5 ans, un relevé de situation individuelle est transmis pour faire le point sur les droits acquis.

Une fois la cinquantaine atteinte, un bilan s’impose, afin de ne pas ensuite opérer dans la précipitation.

La première chose à faire est de vérifier si l’ensemble des activités professionnelles exercées durant sa carrière figurent sur le relevé. S’il y a des oublis ou des erreurs, il convient d’en demander la mise à jour.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site www.lassuranceretraite.fr.
Chargement en cours...
Chargement en cours...