Publier un avis de décès, une tradition qui ne se perd pas

Le saviez-vous ?

Lorsque l'un de vos proches décède, il est important de publier un avis de décès afin d'en informer les personnes qui le connaissaient.

Lorsque l'un de vos proches décède, il est important de publier un avis de décès afin d'en informer les personnes qui le connaissaient. Le principe de diffusion dans la rubrique nécrologique des journaux est payant et le plus souvent assorti d'une parution sur un site internet. Le tarif est en général en rapport avec la diffusion (nombre d'exemplaires vendus), le prix moyen en France étant de l'ordre de 160 euros.

La rubrique nécrologique

Il est important de faire publier l'avis de décès dans la ville de résidence principale du défunt, mais également au sein des journaux locaux des autres villes où il était connu (ancienne ville de résidence, ville de résidence secondaire, ville dans laquelle le défunt exerçait ses activités professionnelles, ville où les principaux membres de la famille et les amis demeurent...). Les services obsèques des journaux ou les pompes funèbres se chargent en général de cette prestation, et si vous désirez une parution personnalisée et plus complète (parution dans plusieurs journaux), il est bon de poser ces questions lors de l'organisation de l'enterrement. Il est également important de publier des remerciements. Ceci est un témoignage d'affection envers les personnes présentes lors de l'inhumation ou de la crémation.

L'avis de décès sur internet

Complément indissociable de l'avis sur un journal, la publication sur internet est aujourd'hui proposée par la quasi intégralité des journaux français, et le plus souvent comprise dans le tarif des avis.

Combien ça coûte ?

Il est possible de faire paraître l'avis dans un journal national, régional ou local, mais il est intéressant de savoir que les prix diffèrent d'un titre à l'autre, le plus souvent en rapport avec la diffusion (nombre d'exemplaires vendus). Ce prix va également varier en fonction du nombre de caractères ou de lignes rédigés : plus le message est long, plus il est cher. Si ce sont les pompes funèbres qui se chargent de la publication, le montant de la parution sera ajouté au total des prestations demandé, sachant que les professionnels ne sont pas autorisés à majorer le tarif des journaux et que la prestation sera tarifée de la même manière, que la famille s'adresse directement aux journaux ou aux pompes funèbres. En France, pour la presse régionale, le prix moyen d'un avis est de l'ordre de 160 euros, tarif qui peut être réduit pour de petites éditions ou majoré pour les plus importantes.

Le contenu de l'annonce

Pas facile de rédiger l'avis de décès à un moment où l'on est complètement submergé par l'émotion. La machine administrative et l'organisation de la cérémonie ajoutent encore au stress de la douleur et nous font perdre un temps précieux que nous aimerions consacrer au recueillement. Nous voulons dire adieu à la personne disparue et entamer le processus de deuil. Trouver les premiers mots pour parler d'elle, se souvenir de tout ce qu'elle a pu accomplir, rechercher des photos, des expressions, des attitudes... Nous n'en avons pas forcément la force. Voici quelques petits conseils, les professionnels des services obsèques des journaux ou les pompes funèbres étant là aussi d'une aide précieuse pour vous aider dans la rédaction.

Il est important de mentionner le nom et le prénom complet de la personne, ceux de son conjoint, de ses enfants et de ses petits-enfants, son lieu de résidence, la date et le lieu de son décès ainsi que le lieu et l'heure de la cérémonie. Il est également possible de faire publier une photographie du défunt, soit en noir et blanc, soit en couleur, au format indiqué par le journal. Cette prestation supplémentaire sera facturée à la famille.

Les proches qui rédigent l'avis de décès peuvent écrire un hommage au défunt, en mettant l'accent sur ce qui a jalonné sa vie. Passions, intérêts, vocations, diplômes, établissements scolaires et universitaires fréquentés, postes occupés, récompenses obtenues... : relater le parcours de vie d'un défunt, c'est rendre un précieux hommage à sa mémoire.

Chargement en cours...
Chargement en cours...