Des rites funéraires … pour chiens robots !

Art et culture

Au Japon, des chiens robotisés ont droit à leurs propres rites funéraires. Très surprenant lorsque l’on sait que nos compagnons réels à quatre pattes n’ont pas toujours les funérailles qu’ils méritent. Explications.

Un animal artificiel attachant et intelligent

Lancée en 1999, puis disparue en 2004, la gamme de canins robotisés « Aibo », par Sony, possédant des facultés d’apprentissage, s'est écoulée à 150 000 exemplaires, pour le prix de 3000$ l'unité. L’intelligence de ces petites bêtes était relativement développée. Ces dernières reconnaissaient notamment la voix de leur maitre et faisaient régulièrement des mises à jour afin de s’améliorer.

Après l’arrêt de la production de ces chiens robots, des « chirurgiens robotiques » se sont lancés dans la récupération des vieux robots, afin de leur donner une seconde jeunesse. La plupart du temps, ceux-ci révélaient de nombreux secrets, notamment des petits mots laissés par leur ancien propriétaire, pour expliquer l’histoire de ce chien et son prénom. L’attachement était donc très fort entre propriétaire et robot.

Des rites funéraires bien réels

Depuis 2005, le temple bouddhiste Kōfuku-ji, situé dans la ville d’Isumi, au Japon, a été le théâtre de plus de 800 funérailles de chiens robots « Aibo ».  Rien de surprenant en soi car dans la culture japonaise, particulièrement dans le bouddhisme, les objets possèdent une âme qu’il faut accompagner après la mort.

Le robot pour vous accompagner au quotidien

Ce culte autour d'un chien robotisé pose la question du rapport qu’a l’humain avec l'intelligence artificielle. Il est possible de voir à l’avenir apparaitre des robots à la forme humanoïde ou animale, et que ceux-ci soient de véritables compagnons dans notre vie quotidienne, notamment pour pallier la solitude.  Des relations d’attachement vont probablement se développer avec les futurs robots. 

Des études menées par Havas Montreal ont par exemple démontré que 10% à 12% des Canadiens sont ouverts à une relation proche avec un être virtuel. En Chine, ce taux monte à 27% chez les jeunes hommes, en surreprésentation par rapports aux femmes. Sony a annoncé vouloir remettre sur le marché ces robots, encore plus sophistiqués. Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

Et vous, seriez-vous prêt(e) à vivre cette expérience virtuelle ?

Pourriez-vous avoir un chien robot et lui offrir des funérailles ?


Commentaires

Chargement en cours...
Chargement en cours...

Chargement en cours...
Chargement en cours...