Les signes qui rappellent nos proches disparus

Mieux vivre le deuil

Nous avons la capacité de multiplier les souvenirs qui font notre vie. Après le départ d'une personne chère, certains signes et symboles remémorent forcément des moments passés ensemble. Quels sont-ils ?

Le décès d’un être cher marque une rupture physique des rapports. Mais pour autant, son souvenir continue à se manifester, et il ne s’agit pas ici de parler de phénomènes paranormaux. Des années après sa disparition, des pensées, des signes, des objets continuent à vous lier à lui. Qui ne s’est jamais mis à penser à une personne disparue en écoutant un mot en particulier ou une musique, ou en visitant un lieu, ou encore en regardant un objet ? Passons en revue les « signes » qui nous lient encore à nos proches.

Le souvenir, ou l'éveil des sens

Tout d’abord, les rêves. L’apparition d’une personne disparue dans un rêve n’est pas anodine. La fréquence peut être d’autant plus importante après un décès récent, ou lorsque l’attachement était très fort, voire fusionnel. Le rêve peut alors prendre la forme d’un souvenir, vécu tel quel ou quelque peu romancé. Il revêt aussi bien un masque joyeux que terne. Cela peut dépendre de l’état psychologique et de l’humeur actuels de la personne qui rêve. Quoi qu’il en soit, rêver de personnes qui sont parties prouve qu’elles sont encore en nous.

Ensuite, les mots ont toute leur importance. L’énonciation d’un terme, d’une expression, d’un nom, d’une ville, peut raviver le souvenir d’un être cher. Ce mot vous appartenait, il représentait quelque chose à vos yeux. C’est donc tout naturellement que son évocation peut produire une pensée soudaine et vous remémorer, parfois le temps de quelques secondes, le souvenir d’un moment partagé ensemble.

Dans la même logique, la musique joue elle-aussi son rôle de mémoire du défunt. Un air, une chanson, une musique, rappelle un souvenir. Parce qu’elle symbolisait l’union ou un instant (heureux ou triste par ailleurs) appartenant aux deux personnes. L'odeur (parfum par exemple) et le goût (un aliment) sont également des éléments constitutifs du souvenir.

De plus, un lieu peut également réveiller la mémoire du défunt, de la pièce la plus exiguë à plus vaste des métropoles. Poser les pieds dans un endroit connu, déjà foulé par le passé avec la personne, ne peut pas laisser indifférent. De la nostalgie et un manque s’expriment alors dans votre tête et votre cœur. C’est normal, car il s’agit là-aussi d’un souvenir vécu ensemble, et qui est resté gravé en vous, bien que parfois latent.  

Enfin, la vue d’un individu peut éclairer instantanément l’image de l’être disparu. Revoir une connaissance commune, croiser sa famille, ou parfois percevoir une silhouette ou un physique similaire peut s’avérer réellement troublant.

Des sens et des signes divers

Pour résumer, les signes du souvenir renvoient souvent à nos sens les plus développés que sont la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût. Chacun de ces sens rappelle, à sa manière, un souvenir qui vous est cher et qui vous appartient pour toujours.

Et ceux pour qui les signes ont toute leur symbolique, il est possible également de percevoir le souvenir d’une personne disparue à travers les plumes d’oiseau, les coquillages, les centimes, les papillons, abeilles et libellules, les colibris, les chiffres voire même des orbes dans les photos…

Chargement en cours...
Chargement en cours...