Pourquoi cette superstition du vendredi 13 ?

Le saviez-vous ?

Jour de poisse ou de chance, le vendredi 13 tire ses origines des croyances bibliques ou mythologiques. Le vendredi 13 est encore aujourd'hui un jour où l'on évite tout risque inutile, ceci afin de ne pas subir sa malédiction. Nos explications.

Les origines du vendredi 13

Plusieurs origines* peuvent expliquer ce rapport superstitieux au vendredi 13.



  • La Bible :

    Le Nouveau Testament évoque la Cène, le dernier repas de Jésus entouré de ses 12 apôtres. Judas, 13ème convive, est celui qui trahira le Christ. Par ailleurs, le vendredi serait associé au jour où il fut crucifié.



  • Les croyances nordiques :

    Une première légende raconte qu'Odin avait convié onze amis dieux lors d'un dîner. Le dieu Loki, vexé de ne pas être invité, se présenta chez Odin, engendrant un conflit avec Balder, son fils, qui tenta de le chasser. Loki le tua d'une flèche dans le cœur. Depuis, le nombre 13 est maudit et manger à 13 porte malheur.

    Une seconde raconte que Frigga, reine des Dieux et célébrée chaque vendredi, aurait tourné le dos à ses fidèles lors de l'arrivée du christianisme aux Xème et XIème siècles. Perçue alors comme une sorcière, elle est bannie et se serait par la suite vengée en invitant tous les vendredis le diable et 11 sorcières pour punir les hommes.



  • Rome et la Grèce :

    Dans ces mythologies, le nombre 12 est associé à la perfection (12 dieux olympiens, 12 constellations, 12 travaux d'Hercule, 12 signes du zodiaque, 12 heures du jour et de la nuit...). Une unité suffit à troubler cet ordre, ce qui donne au 13 une connotation négative. Le vendredi, quant à lui, coïncide avec le jour d'exécution des condamnés.

    En savoir plus sur le vendredi 13

    Le vendredi 13 apparaît au minimum 1 fois par an, et jusqu'à 3 fois dans le calendrier grégorien. Certains calculs montrent que le 13 du mois a plus de chances de tomber sur un vendredi que sur n'importe quel autre jour de la semaine.

    Il existe 7 intervalles de jours possibles sans aucun vendredi 13 : 27, 90, 181, 244, 272, 335 et 426 jours (s'échelonnant sur deux années).

    Les superstitions existent également à l'étranger, comme :

    - en Italie : le chiffre 17 (XVII), anagramme de "VIXI" signifiant "je suis mort", est maudit.

    - en Espagne et Amérique latine : le mardi 13, jour de "Mars", porte malheur car associé à la guerre et la violence.

    - en Asie, le chiffre 4 est prononcé "shi", signifiant aussi "la mort". C'est le 13 qui est paradoxalement associé à la vie.

    En réalité, la phobie du vendredi 13 s'appelle la paraskevidékatriaphobie.

    *Les références et anecdotes liées au nombre 13 étant trop nombreuses, nous avons fait le choix de ne citer que les plus célèbres dans cet article.



Chargement en cours...
Chargement en cours...