Un testament pour organiser ses obsèques

Préparer mes obsèques
Votre souci du détail peut aujourd'hui s'appliquer jusque dans l'organisation de vos propres obsèques, par le biais du testament ou du testament obsèques. Une opportunité de graver dans le marbre vos souhaits les plus personnels quant aux modalités d'inhumation, voire d'éviter à vos proches de supporter cette charge financière…

Le libre contenu du testament

Vous pouvez tout d'abord coucher vos volontés sur le papier au moyen d'un testament olographe rédigé par vos soins ou d'un testament authentique, établi par le notaire sous votre dictée, pour un document quasi inattaquable. Outre la répartition de votre patrimoine entre vos héritiers, cet acte juridique permet ainsi de faire connaître vos choix de fin de vie et d'inhumation à votre entourage.

Vous préférez être enterré ou incinéré ? À quel endroit ? Vous savez déjà quel type de cercueil ou d'urne vous souhaitez ? Il s'agira de funérailles laïques ou religieuses ? Y a-t-il une musique symbolique que vous voudriez diffuser ? Autant de précisions pratiques préalables qui peuvent éviter à vos proches d'avoir à prendre ces décisions seuls en un moment douloureux.

Toutefois, en tant que document principalement relatif à votre succession, le testament doit être conservé dans un lieu sécurisé. C'est pourquoi il est préférable de déposer ce document chez un notaire. Mais ce faisant, vos proches n'auront donc accès à vos dernières volontés qu'à l'issue de vos funérailles.

Dès lors, il est conseillé de séparer les dispositions patrimoniales de l'organisation des obsèques. Vous pouvez aussi conserver une copie de ces dernières instructions dans un endroit immédiatement accessible par votre entourage.

La formule professionnelle

De nombreuses offres de « testaments obsèques » dits aussi « contrats obsèques » sont par ailleurs proposées par les sociétés de pompes funèbres, les assureurs et même les banques.

Ces conventions ont un avantage principalement financier puisqu'elles permettent au souscripteur d'épargner spécifiquement en vue de l'organisation des obsèques (dès 1 000 € et jusqu'à 6 000 € en général). Quand on sait que le coût moyen des cérémonies (hors concession) avoisine les 4 500 €, c'est alors un beau geste que de prendre en charge ces frais par avance plutôt que de laisser ses proches s'en acquitter.

Les formules de base n'incluent cependant qu'un « contrat en capital » qui prévoit uniquement le versement du montant épargné au bénéficiaire au moment du décès, sans aucune obligation de l'utiliser pour les funérailles. Il vaut alors mieux privilégier les « contrats en prestations » qui permettent d'organiser vos obsèques de façon détaillée. Plutôt que de simplement exprimer vos souhaits sans prendre en compte la réalité du marché, comme c'est souvent le cas dans le testament manuscrit, cette convention implique la réalisation d'un devis précis comprenant le modèle du cercueil et du monument funéraire, le type de fleurs ainsi que l'ensemble des modalités de la cérémonie. La facture totale est ensuite réglée à un assureur adossé à l'entreprise de pompes funèbres avec la garantie que le capital versé servira à respecter à la lettre le devis établi, sans que la famille n'ait rien d'autre à débourser.

Quelque 471 000 particuliers ont souscrit un contrat obsèques en 2012, selon la Fédération française des sociétés d'assurance.


Chargement en cours...
Chargement en cours...